Je ne sais pas dessiner … et autres ... Oui, mais

Craintes autour de la médiation artistique

30/01/2016  -   Natacha PIROTTE, art thérapeute.

Yes No Maybe

Quand j’explique ce qu’est la médiation artistique et ce qu’elle peut apporter à ceux qui la pratiquent, je note souvent un très grand d’intérêt. Je me suis aussi rendue compte que, à côté de cet à-priori sympathique, subsistait toute une série d’idées préconçues qui faisait qu’au bout du compte certaines personnes – malgré leur envie - n’osaient pas faire le pas et découvrir l’approche.

Et c’est bien dommage, car la médiation artistique est quelque chose qui se vit, qui s’expérimente…c’est seulement comme cela, qu’on peut se faire une idée si elle nous convient ou pas.

Si vous êtes dans ce cas-là, je vous invite à prendre le temps de lire cet article.

Je suis nul(le) en dessin

Probablement l’une des raisons que je rencontre le plus souvent : « j’ai toujours été nul(le) en dessin…je dessine comme un enfant de 6 ans ».

Je vous rassure tout de suite : il ne faut pas savoir dessiner ou avoir des compétences artistiques pour participer à un atelier à médiation artistique. L’accent est mis sur l’expérience et l’expression personnelle. Le résultat vaut davantage pour ce qu’il nous dit de nous que pour sa valeur esthétique. Et comme chacun est le meilleur expert de soi-même, tout ce qui se donne à voir est juste…et on ne sait pas se tromper.

L’atelier permet de se familiariser aux différentes techniques comme le collage, la terre, l’argile. Il offre aussi un cadre sécurisant où on peut oser, essayer, recommencer…lâcher prise par rapport à un résultat espéré, par rapport aux « il faut » …s’écarter des consignes pour suivre son élan….tout un chemin à découvrir!

Prendre du temps pour soi c’est égoïste !

Cette croyance n’est pas propre à la médiation artistique, on la retrouve dans d’autres champs du développement personnel. Si la générosité et le don de soi sont de très belles qualités, prendre du temps pour soi est essentiel. Cela permet de se détendre, de se ressourcer, d’être plus aligné avec soi-même … ce qui sera très bénéfique pour l’entourage aussi !

Les ateliers se déroulent en groupe ce qui permet à chaque participant de partager son expérience et de se nourrir de celle des autres, de réaliser que l’autre vit des choses à la fois similaires et différentes, de se confronter à d’autres façons de penser, de donner et recevoir confiance et encouragements.

Cela ne sert à rien

S’il est vrai que dans les ateliers à médiation artistique, on ne poursuit pas un résultat bien précis, il est faux de dire que cela ne sert à rien. De nombreux bénéfices sont au rendez-vous : se reconnecter à soi, se poser, déposer ses pensées et ses émotions, prendre du recul par rapport à celles-ci pour mieux les voir et peut-être les accepter, mieux se connaitre, élargir son champ de conscience, se (re)mettre en mouvement, apprendre à faire tout en étant connecter à son être, se familiariser avec l’inconnu …

Moi, faire le même bricolage que les autres, cela ne m’intéresse pas !

Alors tout d’abord on ne fait pas du bricolage. L’accent est vraiment mis sur une recherche d’expression authentique, personnelle. Une fois le cadre posé, une grande liberté d’expression est laissée à chaque participant.

Les ateliers permettent à chacun de se connecter à sa sensibilité et à ses émotions, de leur donner une forme, une couleur, une texture. Le partage dans le groupe permet d’être reconnu dans sa singularité.

On va rentrer dans mon jardin secret

Non, on ne va pas rentrer dans votre jardin secret. La médiation artistique permet de s’exprimer sans se mettre à nu car elle privilégie le langage imagé, symbolique. Dans cette démarche, on ne cherche pas à tout prix à analyser et décrypter le résultat…et si compréhension il y a, c’est par la personne et par elle seule.

Le partage dans le groupe se fait de manière à permettre à chacun de déposer dans le groupe juste ce qu’il souhaite et de garder pour lui le reste. Les réalisations appartiennent à leurs auteurs et ne sont en aucun cas utilisées sans leur permission.

Participer aux ateliers permet donc de mieux se connaitre soi ainsi que le monde qui nous entoure.

J’ai peur que ce que je dis ne sorte de l’atelier

Une des règles essentielles d’un atelier de développement personnel est « la confidentialité ». Et ce pour permettre à chacun de pouvoir s’exprimer sans crainte. Cette règle s’applique lors des moments de partage qui clôturent les ateliers à médiation artistique. Chaque personne est également libre de confier au groupe ce qu’elle désire.

Le cadre se veut sécurisant pour permettre d’accueillir des émotions plus difficiles - si celles-ci venaient à se présenter - et ainsi se familiariser peu à peu avec elles.

Cela ne sert à rien de remuer le passé

Les ateliers à médiation artistiques n’ont pas pour but d’aller remuer dans le passé pour le ressasser. Ils cherchent à permettre une reconnexion à soi et une meilleure connaissance de soi. L’imaginaire et le jeu sont deux ingrédients importants de ces ateliers et les émotions comme la fierté, l’enthousiasme, le contentement, la sérénité et l’émerveillement s’invitent souvent lors des séances.

Les ateliers se situent dans le champ du développement personnel et pas dans celui de la thérapie.

Je n’aime pas l’idée d’aller explorer mon imaginaire

Il est vrai que dans les ateliers à médiation artistique, les participants sont invités à prendre congé pour un temps de leur mental, de leur approche rationnelle et logique, et à lâcher un peu le contrôle qu’ils ont sur eux-mêmes. Et ce afin de pouvoir contacter d’autres ressources intérieures comme l’imaginaire, le jeu spontané et l’inconscient. Ces ressources ouvrent un chemin vers une meilleure connaissance de soi et plus de liberté de choix…sans trop se prendre la tête pour autant.

Parfois, se familiariser avec sa vulnérabilité permet d’affirmer sa puissance intérieure.

Je n’ai pas l’énergie

Dans les ateliers à médiation artistique, on respecte le rythme de chaque personne. Chacun est encouragé à s’écouter lorsqu’il se met en création. Et peu à peu la personne se reconnecte à son énergie. Elle reprend goût de faire et de poser des choix, et ainsi redécouvre le plaisir d’être cré-acteur de sa vie.

Mais tous ces mots ne remplaceront pas l’expérience ! art ’n’ ME organise de manière régulière des ateliers découverte... venez y faire un tour… et vous vous ferez une idée par vous-même !

 

Alors, si vous souhaitez découvrir l’art thérapie, renseignez-vous… il y a sûrement un art-thérapeute compétent non loin de chez vous. 

 

Natacha PIROTTE, art thérapeute, www.artnme.be

art ‘n’ ME propose des ateliers de développement personnel à médiation artistique. art ’n’ ME est un espace à dimension humaine. Le cadre mis en place pendant les activités procure suffisamment de sécurité et de liberté pour que chaque participant puisse explorer, se mettre en création et s’exprimer. Les valeurs défendues par Natacha Pirotte, fondatrice d’art ’n’ ME sont le respect de soi et des autres, le non-jugement, la confidentialité et le professionnalisme.

Pinit Fg En Rect Red 20